Chenilles processionnaires : Les connaitre

Chenilles processionnaires : Les connaitre

Il existe environ 40 espèces différentes de chenilles processionnaires : les plus répandues en France sont, selon la nomenclature scientifique, la Thaumetopoea Pityocampa (chenille processionnaire du pin) et la Thaumetopoea Processionea (chenille processionnaire du chêne).


chenille processionnaire tissant son cocon

Les chenilles processionnaires du pin

chenille processionnaire du pin

La chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea Pityocampa) est un insecte de l’ordre des lépidoptères appartenant à la famille des Notodontidae.

Elle doit son nom à son habitude caractéristique de se déplacer sur le sol en ligne, formant ainsi une sorte de « cortège ».

Elle induit chez les pins des défoliations hivernale et printanière qui entraînent des pertes de croissance.

Chenille processionnaire du pin – ephytia – INRAE

Cet arthropode se trouve dans les régions tempérées du sud de l’Europe, du Proche-Orient et même de l’Afrique du Nord.
Capable de priver de toute feuille de vastes étendues de forêts au cours de son cycle de vie, cela fait de lui un des insectes les plus destructeurs.
La plante la plus touchée est le pin (en particulier le pin noir et le pin sylvestre), mais il est facile de trouver également ces chenilles dans les mélèzes et les cèdres.

La chenille processionnaire n’est active que pendant les périodes froides de l’année: elle passe en effet les mois chauds de l’été dans un cocon enterré.
Les papillons de nuit commencent à émerger du sol en août ; après quelques jours, ils se mettent à la recherche de plantes adaptées pour pondre leurs œufs.Chaque femelle produit un « groupe » d’œufs qui reste attaché à une aiguille de l’arbre hôte.

Oeufs chenilles processionnaires du pin

Le stock peut contenir jusqu’à 300 œufs, dont les larves typiques naissent après au moins 4 semaines.Les œufs sont entièrement recouverts d’écailles provenant de l’abdomen de la femelle.
Malgré leur taille modeste, les larves ont de fortes mâchoires capables d’engloutir les aiguilles dures immédiatement après la naissance.

En peu de temps, après avoir complètement dépouillés une branche, elles se déplacent en rang à la recherche d’une nouvelle nourriture.

Les chenilles vivent en groupe. Au départ, ce sont des nomades qui se déplacent de branche en branche pour construire de nouveaux nids temporaires, mais vers le mois d’octobre, elles forment un nid séduisant où elles affronteront l’hiver.

nid chenilles processionnaires du pin

L’activité reprend au printemps et les cortèges, généralement vers la fin mai, se dirigent vers un endroit approprié pour tisser le cocon.

Généralement sous terre, elles y sont enterrés à une profondeur variable d’environ 15 cm. L’état de chrysalide dure environ un mois, mais il peut aussi durer une ou plusieurs années.

cortège chenilles processionnaires du pin

L’insecte, ayant atteint sa maturité et s’étant métamorphosé, sort du cocon au cours du mois de juillet.
L’adulte est un papillon de nuit avec des ailes de 3-4 cm de large, de couleur grise avec des stries brunes ; la femelle est généralement légèrement plus grande que le mâle.

papillon chenille processionnaire du pin

Leur vie est très courte : pas plus de 2 jours.Les femelles sont les premières à se rendre dans les grands arbres, où elles sont ensuite fécondées par le mâle. Le lépidoptère vole à la recherche de la plante la plus appropriée pour se reproduire et le cycle recommence.


Les chenilles processionnaires du chêne

Les adultes de la chenille processionnaire du chêne sont des papillons nocturnes très semblables à ceux de la chenille processionnaire du pin.Les larves sont de couleur grisâtre et ont également des poils très urticants.

Ces chenilles apparaissent en avril, ont une activité plus intense dans les phases crépusculaires et nocturnes du jour et se déplacent pour se nourrir en formant des processions irrégulières.Pendant la journée, les larves s’abritent dans des nids aplatis construits sur les grandes branches ou à la base de la tige de la plante affectée par le parasite : le chêne à feuilles caduques.

chenille processionnaire du chêne

La conjonction des défoliations avec d’autres facteurs, notamment des attaques de champignons foliaires (oïdium en particulier) au cours de l’été peut conduire à un dépérissement.

Chenille processionnaire du chêne – ephytia – INRAE

Après le développement embryonnaire, le développement larvaire se fait dans un nid définitif, généralement placé le long du tronc de la plante hôte.
La métamorphose entraînera la naissance d’un nouveau papillon de nuit entre juillet et septembre.
Les problèmes causés par l’insecte sont équivalents à ceux des chenilles processionnaires du pin.

chenille processionnaire du chêne

Concernant les méthodes d’intervention contre cet insecte, les mêmes dates que pour les chenilles processionnaires du pin s’appliquent.

Maintenant que vous êtes incollable sur les chenilles processionnaires découvrez les 6 méthodes pour lutter contre la chenille processionnaire.